Comment être bon dominant au lit ?

La domination est une chose que tous les hommes souhaitent dans une relation, mais comment y parvenir ? Voici quelques conseils pour devenir un bon dominant au lit. Premièrement, apprenez le fantasme BDSM. Ensuite, évitez de commettre ces erreurs courantes. Ensuite, mettez en pratique votre nouveau pouvoir ! Et enfin, le plus important, n’oubliez pas de vous amuser ! Être dominant au lit vous fera vous sentir comme un dieu ! Avec un peu de chance, à la fin de cet article, vous aurez maîtrisé l’art d’être un partenaire dominant !

Les bons dominants au lit

Pour attirer un bon dominant au lit, vous devez être une personne intéressante. Vous devez être capable de changer votre style sexuel. Par exemple, si vous êtes un sub, vous pouvez changer votre style sexuel en disant « Je ne suis pas vraiment un sub ! ». Ou, vous pouvez dire, « un bon dominant au lit ferait XYZ. » L’essentiel est de ne pas devenir la proie des faux doms, et vous serez sur la voie de la satisfaction de votre partenaire.

Tout en jouant un rôle dominant, vous devez être capable d’admettre vos erreurs. Pousser les choses trop loin pourrait ruiner la relation. N’oubliez jamais que votre soumis est celui qui détient le véritable pouvoir dans la relation. Si vous commettez une erreur, assurez-vous d’être présent pendant la période qui suit. De cette façon, vous pourrez réparer la relation et montrer à votre dom que vous n’êtes pas un crétin.

Lorsque vous jouez, il se peut que votre soumis veuille être brisé, alors soyez prêt à y faire face. Faites toujours un suivi avec un plan de renforcement. Faites des éloges, des affirmations et un suivi pour chaque bris. Lorsque vous dominez, n’ignorez jamais le besoin d’interaction d’un soumis. C’est l’un des principaux signes d’une relation toxique. Les dominants doivent également être conscients que l’humeur des soumis fluctuera et vous devez vous assurer de faire un suivi avec eux pour que la relation reste saine.

La dominance est une compétence qui prend du temps à maîtriser. Il peut être très satisfaisant de satisfaire votre soumis, mais il est également important d’être respectueux. La clé est de comprendre à la fois vous et votre soumis, et vous serez sur la voie de devenir un bon dominant au lit. Vous serez récompensé pour vos efforts. Si vous parvenez à comprendre les besoins de votre soumis, vous serez en mesure de lire son langage corporel et de le garder en sécurité.

Le BDSM utilise fréquemment le terme « dominant » et peut être effrayant si vous n’en avez jamais rencontré un. Bien qu’il soit possible d’être un bon dominant au lit au lit, vous devez éviter les dominants toxiques, car ils ne sont pas seulement peu attrayants, mais peuvent aussi être débilitants. La dominance peut être un trait souhaitable pour les deux partenaires d’une relation. Si vous êtes un DOM, vous serez capable de faire en sorte que votre soumis tombe amoureux de vous.

Fantasme BDSM du dominant au lit

Fantasme du dominant au lit : Il s’agit d’un comportement BDSM commun aux hommes et aux femmes. Il implique le pouvoir, mais il peut aussi être la manifestation d’un manque de pouvoir dans d’autres domaines de la vie, comme le lieu de travail. Le fantasme de domination est également courant chez les personnes qui recherchent l’approbation d’autres personnes. Voici quelques conseils pour réaliser un fantasme de domination. Vous trouverez ci-dessous quelques conseils utiles pour les hommes et les femmes.

Fantasme BDSM : Dans une étude australienne récente, 2,2 % des hommes et 1,3 % des femmes ont déclaré avoir pratiqué des activités BDSM au cours de l’année écoulée. Une enquête menée par Holvoet et al3 a révélé que 46,8 % de la population générale s’intéressait au BDSM et que 7,6 % de ces personnes s’identifiaient comme pratiquants. Ces chiffres sont surprenants, étant donné la sensibilisation croissante au BDSM dans la population générale.

Le fantasme BDSM peut déclencher des expériences traumatiques passées. Par conséquent, il est important d’apprendre des mécanismes d’adaptation et d’intégrer les pensées et les sentiments après s’être engagé dans un BDSM. Dans ce cas, il est recommandé de recourir à la thérapie kink, qui est une forme alternative d’activité sexuelle. Si cette thérapie peut vous aider à développer une estime de soi plus positive et de meilleurs schémas relationnels, elle peut également vous aider à briser le mythe selon lequel le BDSM encourage la violence envers votre partenaire.

Le BDSM peut être amusant et sûr s’il est bien fait. Cependant, les débutants peuvent se sentir poussés à se lancer tout de suite, alors prenez votre temps et pratiquez à plus petite échelle. Idéalement, le BDSM devrait être une activité planifiée, plutôt que spontanée ou non planifiée. Quel que soit votre niveau d’expérience, vous et votre partenaire devez discuter des attentes à l’avance et pendant la scène. Vous pouvez même vous sentir intimidé au début, mais ne laissez pas cela gâcher le plaisir. La clé est de faire en sorte que cela fonctionne pour vous et votre partenaire.

Le fantasme BDSM revêt de nombreuses formes différentes. Parmi les types les plus courants, on trouve les jeux de douleur, les jeux de rôle et le fouet. Parmi les autres comportements fantaisistes BDSM, attacher quelqu’un est le plus populaire. Tant les hommes que les femmes trouvent attrayant d’attacher leurs partenaires et d’utiliser des bandeaux pendant les rapports sexuels. Il est intéressant de noter que les hommes et les femmes ont une fréquence similaire. Lorsqu’il s’agit d’attacher leur partenaire, les hommes et les femmes sont plus susceptibles de choisir un partenaire inégal.

Étapes pour devenir un bon dominant au lit

Il existe de nombreuses façons de devenir un bon dominant au lit, et toutes n’impliquent pas l’usage de la force. Il s’agit d’apprendre à communiquer avec votre soumis sans être autoritaire. Les meilleurs Doms apprennent à lire le langage corporel de leur soumis et à juger quand il faut couper la scène et ne pas céder. Vous trouverez ci-dessous quelques conseils pour devenir un bon dominant au lit. Et n’oubliez pas que ces étapes ne sont pas réservées aux hommes !

Premièrement, soyez prêt. Préparez votre matériel.

Avant de commencer la scène, rassemblez tout le matériel de sécurité, comme la trousse de premiers soins et les ciseaux de sécurité. En outre, soyez prêt à faire face à tout problème. Si votre partenaire utilise un mot de sécurité, la scène peut se terminer prématurément. Lorsque cela est possible, discutez à l’avance de ce qui pourrait se passer, par exemple si la personne dominante s’évanouit ou a une crise. Ce type de négociation peut prévenir les problèmes avant qu’ils ne surviennent.

Ne soyez pas trop agressif.

Bien que vous ne vouliez pas rompre le lien en donnant des ordres, vous ne devez pas être trop agressif. Parmi les moyens de contrôler le corps de l’autre personne pendant l’acte sexuel, citons le fait de forcer sa tête de haut en bas ou le face-fucking, qui consiste à faire basculer vos hanches dans la bouche de votre partenaire. Si les Dom féminins sont limités à leur propre style de face-fucking, les Dom masculins doivent également faire attention au nez de leur partenaire et garder une voix calme et posée.

Devenez un bon dominant au lit en dehors de la chambre.

N’ayez pas peur de partager vos idées avec votre partenaire. Soyez un bon leader et faites en sorte qu’elle se sente en confiance et en sécurité avec vous. Vous pouvez également prendre votre temps et profiter de l’intimité avec votre partenaire, et la faire se sentir spéciale. Tant que vous n’êtes pas abusif, le reste devrait être facile. Un bon dominant au lit au lit peut être une grande source de plaisir.

N’oubliez pas de rester discret !

Le fait de trop dominer votre partenaire entraînera une expérience inconfortable pour lui. Cela le fera également se sentir coupable de la façon dont il a été traité, et peut éventuellement conduire à des pensées suicidaires. N’en faites pas trop ! N’oubliez pas que le soumis est celui qui détient le véritable pouvoir dans une relation. Vous devez maintenir un rapport de force égal. Et n’oubliez pas que l’échange de pouvoir ne sera pas terminé tant que vous ne serez pas en mesure de satisfaire votre soumis au lit.

Les erreurs à éviter

Devenir plus dominant au lit peut être incroyablement sexy, mais seulement si vous savez comment le faire de manière respectueuse et consensuelle. La plupart des femmes désirent avoir des hommes plus dominants et peuvent apprécier un homme qui sait comment les traiter. C’est un désir naturel de vouloir être plus dominant, mais il y a de nombreuses erreurs à éviter lorsque vous commencez à essayer. Ne le faites que si vous êtes intéressé par le fait d’être un homme dominant – sinon, trouvez d’autres moyens de satisfaire votre partenaire.

Être dominant peut créer un inconfort pour les deux partenaires. Il peut vous mettre mal à l’aise physiquement et émotionnellement. Cela exige que vous définissiez le niveau de confort de votre partenaire, afin de ne pas le pousser au-delà de ses limites ou de le mettre mal à l’aise. En fin de compte, la domination est une question de respect de votre partenaire et de définition de sa zone de confort. Ce guide est conçu pour vous aider à éviter de commettre ces erreurs au lit. Toutefois, il ne vous garantira pas une relation heureuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.